Lettre n°2_Teissières & Grivaldes_2012
Documents administratifs
Documents Officiels
Lettre n°1_Grivaldes_2010
FR8302014 site de Teissières_périmètre
Animation des sites Natura 2000 "Gîtes à chiroptères du Cantal": Teissières (FR 830 2014) et Les Grivaldes (FR 830 2015)
Entre mines et châtaigniers Les sites Natura 2000 de Teissières et des Grivaldes ont de fortes similitudes: ils ont été désignés pour la conservation des chauves-souris. Cependant, le site de Teissières est plus spécifiquement dédié aux chauves-souris en hiver, alors que les Grivaldes se préoccupe surtout de préserver des colonies de reproduction. Les enjeux sont donc sensiblement différents et partant les objectifs de gestion, les mesures à engager sont adaptés à chaque site. Dans les vignettes ci-dessous naviguez vers les sites qui vous concernent mais ne vous en contentez pas car leurs frontières sont formelles, les chauves-souris elles les ignorent ! L'Etat a confié à Alter Eco l'animation des sites de Teissières et des Grivaldes depuis février 2012 . Cliquez sur les vignettes ci-dessous et vous pourrez télécharger ou consulter l'essentiel des documents qui font écho à la vie des sites.
DOCOB site de Teissières
Bilan d'activité_Teissières_2013
Bilan d'activité_Teissières_2014
Le site Natura 2000 de Teissières : ... se situe lui sur le seul département du Cantal, quoique jouxtant l'Aveyron, également par la commune de Murols, à 20 km au sud d'Aurillac. Il concerne 3 communes : Leucamp, Teissières-les-Bouliès et Vezels-Roussy. La superficie totale du site d’étude est constituée de trois entités de 216 hectares. Au niveau du climat, le site se situe encore dans la zone d'influence des perturbations océaniques en provenance de l'Ouest, qui se réactivent au contact des collines et des bas-plateaux de la Châtaigneraie. Les températures sont particulièrement clémentes, et s'il neige, la persistance au sol est faible et ne dure pas plus de quelques jours. Le site couvre un réseau hydrographique constitué de deux ruisseaux, celui du Maurs (le principal) et celui de Bioude, en rive droite (les deux sont affluents du Goul). Le site est localisé sur une formation géologique principale, comportant quelques affleurements ponctuels de nature différente. Le relief s'articule autour d'une vallée relativement étroite, peu sinueuse, aux versants très pentus (surtout rive droite) mais de faible hauteur. En hiver les cavités minières ( qu'il convient de ne pas visiter => danger! ) hébergent jusqu'à 8 espèces différentes de chauve-souris et les forêts du site permettent à 3 espèces supplémentaires de trouver leur pitance. Dans les hameaux voisins, plusieurs colonies de parturition ont été découvertes et enrichissent la connaissance de l'activité des chiroptères et l'attrait que représente le site pour eux.
* Diaporama 6ème COPIL. Juillet 2014
* Diaporama 5ème COPIL Octobre 2012
Lettre n°3_Teissières & Grivaldes_2014
Lettre n°1_Teissières_2010
Bilan d'activité_Grivaldes_2014
Bilan d'activité_Grivaldes & Teissières_2015
Bilan d'activité_Grivaldes_2013
Bilan d'activité_Grivaldes & Teissières_2017
Bilan d'activité_Grivaldes & Teissières_2016
Vie des sites
* Compte-rendu du 6ème COPIL. Juillet 2014
* Compte-rendu du 5ème COPIL. Octobre 2012
FR8302015 site des Grivaldes_périmètre
DOCOB site des Grivaldes
Le site Natura 2000 des Grivaldes: ... se situe à cheval sur 2 départements, à 30km au sud d'Aurillac. Il concerne 4 communes : Ladinhac et Lapeyrugue dans le Cantal, Murols et Saint-Hippolyte dans l'Aveyron. L’altitude y varie de 270 à 620 mètres. La superficie totale du site, constitué d’une seule entité, est de 530,91 hectares. Les altitudes comprises entre 270 m et 620 m entre l'aval et les pentes les plus hautes qui encadrent le Goul, une rivière issue de sources montagnardes contrariée dans le site par un barrage hydroélectrique, qui apporte néanmoins une diversité étonnante de milieux. Le site est essentiellement composé de forêts mélangées de feuillus (majoritairement des chênaies et châtaigneraies) et de résineux (en plantation ou en pinèdes spontanées), couvrant les versants escarpés du Goul. 75 % de la superficie du périmètre est forestière. Plus localement, des prairies occupent les reliefs moins pentus ; elles sont fauchées et/ou pâturées, parfois abandonnées. Les espaces agricoles représentent seulement 15 % du site. Ces deux grands types de milieux sont les habitats de chasse des chauves-souris. Le périmètre inclut également des hameaux de quelques maisons (Molèdes, le Mas) et de nombreux écarts en fermes constituées de nombreux bâtiments (granges, étables, four, appentis ) comme à PlaineCoste, aux Grivaldes, aux Aurières, à Rochechaffraix, au Batut, aux Cazottes… C'est dans ce bâti que l'essentiel des colonies de reproduction connues se tiennent entre avril et août ( ne pas les déranger à cette période critique ) avec des effectifs pouvant atteindre plusieurs dizaines d'individus.
contact rapide Accueil Nos savoirs-faire Expertises et inventaires naturalistes Inventaires avifaunistiques Inventaires chiroptérologiques Inventaires flore & habitats naturels Inventaires autre faune Conseil en éco-aménagement Education à l'environnement Suivis écologiques de chantiers Sur le terrain En cours Dans nos cartons Sites Natura 2000 Camp migration chiroptères Nos références Nos références d'études Ils parlent de nous On a écrit Rapports d'études On utilise Carnets naturalistes Fiches espèces Fiches protection La nature en photos Oiseaux Mammifères Autre faune Flore/ Habitas Paysages Nature insolite Patrimoine bâti Camp Col de Cabre 2009 Camp Col de Cabre 2010 Camp Col de Cabre 2011 Camp Mézenc 2012 Camp Col de Cabre 2013 Camp Col de Cabre 2014 Camp Col de Cabre 2015 Camp Col de Cabre 2016 Nos bibliothèques Doc en vrac On a lu On a testé Sites à voir ContactsLa nature est notre double
Sur le terrain

Mentions légales